L’an dernier, j’avais participé à un projet qui consistait à faire une liste par semaine en fonction des thèmes imposés, afin qu’au bout des 52 semaines, créer un « grand livre des listes ». Simple rapide, mais qui au final pourrait faire quelque chose de fort sympa, surtout quand on les relit par ailleurs. Malheureusement, l’organisatrice a lâché le morceau en cours de défi, et c’est tombé un peu à l’eau.
Cette année, histoire de donner un peu de vie à mon blog, j’ai décidé de reprendre le flambeau, et de relancer un grand livre des listes pour 2017.

Mais qu’est-ce donc que ceci ?

Chaque lundi, je vous proposerai un thème et vous aurez jusqu’au dimanche soir pour publier votre liste : soit directement sur votre blog, en incluant le hashtag #17TGBOL et un lien vers le billet annonçant le thème auquel vous participez. Soit directement sur la page Facebook du blog, en commentaire sur le billet relatif au thème en question (n’oubliez pas de partager non plus tout cela sur votre mur).
Je vais essayer de mettre autant que possible un maximum d’éléments par liste, mais vous n’êtes pas obligé d’en mettre autant. Une liste de 2 conviendra déjà fort bien.
À la fin de cette année, ces 52 listes vous offriront un aperçu unique de votre année. Compilées ensemble, elles formeront votre grand livre de listes, une mine précieuse d’informations dans lesquelles puiser plus tard.

Cette semaine, il est temps de fêter la galéjade, l’ineffable, le vaudevillesque, la gaudriole, le drolet, le bidonnant, l’humour parfois un peu potache. Bref cette semaine, vous pouvez déculpabiliser, et lister toutes les farces du 1er avril, ces fameux « poissons » que vous n’avez jamais eu l’occasion de réaliser, pour des raisons diverses et variées telles que la politesse, ou la peur des représailles, et qui pourtant vous démangeaient sévère de les réaliser.

  • Coller un vrai poisson dans le dos d’un copain (à la limite un carré et pané comme à la cantine).
  • Intervertir les touches du clavier. Genre de B et le N, truc qui se voit pas forcément, et qui risque de bien énerver quand même.
  • Faire circuler un article de la Gâchette de Monaco en faisant croire que c’est vrai (ah non, ça compte pas ça…)
  • Mettre du scotch sous l’oeil optique de la souri de ton collègue
  • Mettre du film plastique sous la lunette des toilettes
  • Et le très classique changer la langue d’origine d’un iPhone ou de Google en chinois ou en klingon…

Un grand merci à celles et ceux qui participent au Grand Livre des listes, et notamment aux blogs suivant (que vous devez évidemment aller visiter) :


N’oubliez pas de vous abonner au blog afin de ne pas manquer les annonces, et / ou de liker 
la page Facebook du blog pour suivre les publications sur Facebook.

Advertisements