Les dix marches à suivre pour enfin écrire sa propre vie

En fait, le titre auquel j’avais pensé est nettement plus long que ça : les dix marches à suivre pour enfin écrire sa propre « légende personnelle », et arrêter de subir le texte rédigé par les autres. Mais il y a déjà suffisamment de matière à lire sur ce vaste sujet, pas la peine de vous abrutir avec un titre à rallonge. Voici donc 10 clés afin de prendre votre vie à bras le corps, et explorer ce potentiel que vous avez en vous, et qui, comme 95 % de la population, demeure totalement inexploité.

Vivez grand, et couchez vos rêves sur le papier : pour atteindre les étoiles, il faut pointer la lune, c’est en projetant de gagner 10 millions par an, qu’un jour, vous en gagniez un ou deux, c’est en se visualisant champion en NBA que l’on devient basketteur professionnel. Voyez grand, visez des objectifs élevés, et surtout notez-les. Gardez ces rêves pour vous-même, et ils s’envoleront. Couchez-les sur le papier, et vous passerez un contrat avec vous-même avec pour but suprême de les réaliser.

Passez à l’action, et trouvez la motivation dans le « pourquoi » : la seule façon pour vous de réaliser vos rêves est d’agir sans tarder. Mais pour chaque projet dans lequel vous allez vous engager, demandez-vous pourquoi vous allez le faire. Cerner son « pourquoi », c’est éviter de focusser un objectif désigné par les autres (proches, médias, société…), c’est mener sa propre barque, c’est augmenter son contrôle, diminuer le stress du quotidien. Tout projet à succès commence par un « pourquoi », le « comment » et les réponses aux problèmes viendront petit à petit au fil du chemin.

Planifiez votre journée, votre semaine, votre année : Passer à l’action est primordial, savoir pourquoi on le fait c’est très important, mais nombreuses sont les personnes pour quoi « action » signifie courir dans tous les sens et s’agiter sans suivre de cap précis, et de stratégie étudiées à l’avance. Du coup, ils s’épuisent et finissent par abandonner sans jamais avoir avancé d’un centimètre. L’action est idéale quand elle est au préalable accompagnée d’un plan, avec des objectifs clairs et mesurables. Par commodité, on peut définir des buts intermédiaires à court, moyen, et long terme, permettant de suivre le chemin jusqu’à votre rêve principal.

Levez-vous tôt, et profitez-en pour investir sur vous-même : le meilleur moment pour planifier sa journée, c’est le matin, en tant que première chose à faire. Les grandes « réussites », Richard Branson (patron de Virgin), Jack Dorsey (créateur de Twitter), ou encore Barrack Obama se lèvent tous à potron-minet pour préparer leur journée de la plus productive des façons en prenant du temps pour s’occuper d’eux même (en faisant le Miracle Morning par exemple). Et prendre du temps pour soi, c’est le meilleur investissement que vous puissiez faire !

Regardez moins la télé, glandez moins sur les réseaux sociaux, et lisez plus : je ne vais rien vous apprendre : la meilleure façon de passer à côté de sa vie c’est en restant scotché la rétine collée à un écran.  Dans ces moments-là, le cerveau se met en mode veille. Et la vie est ainsi faite : si l’on ne progresse pas, cela veut dire que l’on régresse. Regarder les émissions de télé poubelle, ou les chaines d’infos continues, en plus de vous faire repartir en arrière, cela vous imprègne d’éléments toxiques et de négativité qui vont conditionner vos réactions futures, votre comportement, et donc votre vie. Au lieu de perdre votre temps devant Hanouna, BFM TV, ou la dernière vidéo de chat que votre ami Facebook vous a envoyée cet après-midi, prenez un bouquin, de préférence d’un sujet en lien avec vos objectifs et vos rêves (la biographie d’un homme qui a réussi dans votre domaine par exemple), et lisez. Faites travailler votre cerveau, imprégnez-le d’informations positives et donnez-lui de quoi progresser.

Priorisez votre santé : mangez mieux, bougez plus, surveillez votre rythme de sommeil, faites-vous du bien, et donnez-vous les moyens d’être à 100 % de votre forme la plupart du temps. Si cela vous semble légèrement égoïste sur les bords, réfléchissez donc à cela : si vous n’êtes pas en bonne santé, si vous êtes cloué au lit avec 40 de fièvre ou que vous traversiez vos journées telles des zombies, comment comptez-vous prendre soin des autres ? Car c’est bien connu, dans un avion, en cas de dépressurisation de la cabine, la première chose à faire, c’est de s’appliquer à soi-même le masque à gaz, avant de s’occuper des autres. Car si vous tombez dans les pommes, qui sauvera votre proche à côté de vous ?

Entourez-vous de personnes qui vous tirent vers le haut : Franck Nicolas dans un de ses programmes explique très justement que nous sommes le « pur produit de l’ensemble des décisions que nous avons prises dans notre vie ». De plus, nous savons que nos décisions résultent bien souvent de filtres parmi lesquels l’influence de l’entourage est omniprésente. Ainsi, par analogie mathématique, on peut dire que les décisions que nous prenons, ce que nous sommes en réalité, ne sont que la résultante de l’influence des personnes que nous côtoyons le plus souvent. Amis, famille, collègues de travail, nous sommes une moyenne de tous ces gens-là. C’est pour cela qu’il est très important de s’entourer de personnes qui vous tirent vers le haut, de personnes bienveillantes qui vous encouragent, vous aident, vous inspirent, afin de prendre les décisions qui vont dans le bon sens. Même si cela demande en contrepartie de couper les ponts avec certaines personnes toxiques, y compris au sein même de votre propre famille.

Vivez dans la gratitude, et soyez positif : de toutes ces marches à gravir, celle-ci vous attirera le plus le regard circonspect des autres. Dans un monde où râler et se plaindre tout le temps est devenue la norme, vous allez devoir enclencher le processus inverse. Profitez de tout ce que vous avez déjà. Imaginez qu’avec tout l’Empire qui était le sien, Jules César n’avait pas accès à 1 % de l’information que nous avons de nos jours grâce à internet. Vous avez un toit, de quoi manger à tous les repas, de quoi vous chauffer l’hiver et accès à des soins rapidement, vous êtes donc plus riche que 90 % des gens sur cette planète.  Prenez-en conscience, et changez de focus. Soyez positif, ce n’est pas une question de chance, ce n’est pas une question de temps qu’il fait, ou de qui a gagné le match hier soir. C’est un état d’esprit, c’est vous qui décidez de quelle façon vous voulez que votre cerveau traite chaque évènement qui vous arrive. Soit en vous plaignant, comme la plupart des gens, soit en prenant cela comme une chance de pouvoir changer, de vous améliorer, de grandir. La vie est compliquée, mais vous avez le choix de sourire, et d’attirer le positif par vagues entières.

Soyez un super-héros : un super-héros, c’est quelqu’un qui donne l’exemple selon ses convictions, qui se fixe un but, et qui est déterminé à réussir avec ténacité. C’est l’humanité du super-héros est sa caractéristique principale, et non sa perfection. Vous pouvez devenir un super-héros simplement en vous souciant des personnes qui vous entourent, en les appuyant et en les encourageant. Sourire à quelqu’un dans la rue peut suffire à changer l’état d’esprit de cette personne. Inspirez les gens, montrez l’exemple, diffusez autour de vous votre état d’esprit, vos convictions, votre gratitude, votre attitude et vos objectifs.
Il y a tellement de façon de vivre en faisant la différence.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s