Le grand livre des listes 1.4 : les rimes en « ouille »

L’an dernier, j’avais participé à un projet qui consistait à faire une liste par semaine en fonction des thèmes imposés, afin qu’au bout des 52 semaines, créer un « grand livre des listes ». Simple rapide, mais qui au final pourrait faire quelque chose de fort sympa, surtout quand on les relit par ailleurs. Malheureusement, l’organisatrice a lâché le morceau en cours de défi, et c’est tombé un peu à l’eau.
Cette année, histoire de donner un peu de vie à mon blog, j’ai décidé de reprendre le flambeau, et de relancer un grand livre des listes pour 2017.

Mais qu’est-ce donc que ceci ?

Chaque lundi, je vous proposerai un thème et vous aurez jusqu’au dimanche soir pour publier votre liste : soit directement sur votre blog, en incluant le hashtag #17TGBOL et un lien vers le billet annonçant le thème auquel vous participez. Soit directement sur la page Facebook du blog, en commentaire sur le billet relatif au thème en question (n’oubliez pas de partager non plus tout cela sur votre mur).
Je vais essayer de mettre autant que possible un maximum d’éléments par liste, mais vous n’êtes pas obligé d’en mettre autant. Une liste de 2 conviendra déjà fort bien.
À la fin de cette année, ces 52 listes vous offriront un aperçu unique de votre année. Compilées ensemble, elles formeront votre grand livre de listes, une mine précieuse d’informations dans lesquelles puiser plus tard.

Cette semaine, nous sombrons à corps perdu dans le lirique, le poétique, le romanesque et le passioné. Cette semaine, en tant que fan des mots, j’aimerai faire travailler votre esprit et votre verbe afin de me sorte ces rimes en « ouille » que vous préférez. Evidemment, tous attributs purement masculin est à proscrire, sinon c’est trop facile  :

  • Papouille, comme ce que l’on fait avec mes filles avant d’aller se coucher.
  • Nouille, comme ces collègues de bureau que ces pâtes chinoises.
  • Niquedouille, comme ce personnage de Robin des Bois, mon Disney préféré.
  • Gargouille, comme ces jolies statues sur Notre Dame.
  • Ratatouille, comme le film Disney qui donne le plus faim.
  • Carambouille, comme cet article, une belle escroquerie.
  • Corneguidouille, comme l’insulte préférée de mon auteur préféré, Stephen King.
  • Fripouille, comme le surnom de ma petite fille, qui en est une sacré.
  • Vadrouille, qui est toujours sympa, qu’elle soit petite ou grande.
  • Bafouille, c’est l’ultime de cette liste qui ne rime pas à grand chose.

Un grand merci à celles et ceux qui participent au Grand Livre des listes, et notamment aux blogs suivant (que vous devez évidemment aller visiter) :


N’oubliez pas de vous abonner au blog afin de ne pas manquer les annonces, et / ou de liker 
la page Facebook du blog pour suivre les publications sur Facebook.

Publicités

Un commentaire sur “Le grand livre des listes 1.4 : les rimes en « ouille »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s