Non, ce titre n’a rien à voir avec le système de jeu qui a permis aux Bulls et aux Lakers de devenir champions NBA. Les amateurs de cinéma retrouveront ce triangle dans les mains de Will Smith dans Suicide Squad, pour une allusion à Phil Jackson des plus savoureuses. Mais non, cela n’a rien à voir, même si en tant que fan de basket, de Will Smith, de Comics et de mathématiques, je ne pouvais passer à côté de la référence.

6f8b1e1d21570bee8a98c9873001502e-original

En fait, il s’agit d’un système simple à mettre en place pour ceux qui veulent avancer dans leur vie, atteindre leurs objectifs malgré les doutes, les difficultés, et le tumulte de cette vie trépidante.

Je ne sais plus où j’avais lu cela, dans Dale Carnegie, Stephen Covey, ou Franck Nicolas qui en parle à plusieurs reprises, mais une stratégie simple à mettre en place pour avancer dans ses projets, et arrêter de procrastiner, c’est mon fameux triangle. J’ai choisi ce symbole géométrique, mais j’aurais pu prendre la règle de trois (ou le cheval du même nom, mais ça me semblait un peu trop galopant comme concept). Car ce qui m’intéressait dans cette forme, ce sont ses trois côtés :

3 côtés, comme trois objectifs à se fixer, trois rêves à accomplir, trois buts de vie à définir, en fonction de ses compétences, de ses talents, de ses valeurs. Ici, on est sur le bateau, mais très loin à l’horizon. Le tout est de bien cibler la terre sur laquelle on veut arriver, afin de se donner un cap, de pouvoir régler sa boussole, avant de gonfler les voiles.

3 cotés, comme trois niveaux d’engagement à mettre en place afin de parvenir à atteindre ses buts de vie : long terme, court terme, moyen terme. Ce sont les différentes étapes que vous allez avoir à accomplir pour embrasser votre terre promise. Par exemple traverser telle mer, ravitailler sur telle île…

3 côtés, comme trois actions à réaliser à chaque niveau d’engagement. Du concret à planifier en fonction de vos échéances, par exemple lever les voiles tous les jours, pêcher une fois par semaine, franchir le cap Horn dans un mois…

Et je pourrais même aller plus loin en rajoutant 3 côtés, comme le nombre de fois par an où vous vous poserez afin de revoir ces engagements, ajuster vos stratégies, remettre votre navire dans la bonne direction.

C’est tout simple à mettre en place, et ça éclaire votre chemin de vie. En vous accrochant sans cesse sur vos trois objectifs quotidiens, cela rend vos journées meilleures et vous vous coucherez le soir gorgé de la confiance qu’apporte la sensation d’avoir fait un pas de plus dans la bonne direction. En vous focalisant sur des actions à réaliser à long terme et à moyen terme, cela vous donne un cap à suivre, et vous aide à éradiquer toutes les activités parasites qui encombrent trop souvent l’existence.

Comme tout cela reste encore un peu théorique, voici un cas pratique que je commence plutôt pas mal à maitriser : moi-même, et mon planning pour un de mes objectifs :

Objectif de vie : courir un marathon

3 objectifs à long terme (annuel) :
– manger sainement pour garder un poids propice à la course à pied
– m’entrainer 3 fois par semaine pour progresser
– participer à des compétitions afin d’évaluer ma progression

3 objectifs à moyen terme (pour le prochain trimestre) :
– Poursuivre mon entrainement au semi (mi-septembre) et relancer un programme soutenu sur 10 k (jusqu’à mi-décembre)
– participer au DisneyRun et au Giru de natale
– maintenir mon poids en dessous des 75kgs

Enfin, de façon hebdomadaire, j’intègre ces objectifs parmi mes 3 actions quotidiennes, en fonction des jours : faire mon entrainement (mardi, jeudi, dimanche), vérifier mon poids (samedi)…

Et vous alors, qu’avez-vous prévu pour la rentrée ? Et pour cette fin d’année ? N’hésitez pas à laisser des commentaires pour me poser des questions, ou demander des précisions par rapport à vos objectifs.

Advertisements