Résistons !

Avec les articles « inspirants » que je poste tous les dimanches, certains m’ont traité de « bisounours », d’autres m’ont soupçonné d’appartenir à une secte et d’accuser certaines personnes dont je partage les préceptes d’être des « gourous » (Franck Nicolas, par exemple sur la photo en une de cet article). J’espère qu’en ce nouveau jour sombre, vous aurez compris qu’il n’en est rien.

Le gourou, c’est celui qui colle dans la tronche des gens que tuer des infidèles c’est le chemin le plus court pour aller au paradis.
La secte c’est ce rassemblement d’incultes qui veut imposer sa pensée monochrome dans les balles et dans le sang.

Ce matin, effectivement, mon « rituel » positif de bisounours a été un tant soit peu perturbé par les évènements de la nuit. Comme lors des précédents attentats sur Paris, j’avais trop de choses qui se bousculaient dans ma tête, raison de plus quand cette fois-ci c’est à 20 bornes de chez moi, que dans la foule, il y avait surement des gens que je connaissais. Face à cela, le seul remède efficace que je possède, c’est d’écrire.
Alors j’ai écrit… Comme disait le poète :

Car si jamais une chanson
N’a fait tomber un dictateur
Si la tyrannie, l’oppression
Vivent toujours de belles heures
Je sais que j’écrirai toujours
Comme un acte de résistance
Outre quelques chansons d’amour
À l’encre noire de la violence

À l’heure où cet attentat n’a pas encore été revendiqué, je ne vais pas verser dans la stigmatisation religieuse, qui de toute façon n’a plus aucun sens de nos jours. Non, en tant que « Bisounours », je m’interroge sur le « pourquoi ». Oui, pourquoi ?
Que ce soit le représentant d’une bande de charlatans qui jalouse notre liberté à grand coup de bombes et de fusils, ou un simple détraqué dépressif qui voulait se suicider en faisant souffrir le plus de gens possible, la question reste la même. Pourquoi ?
Toujours la même question, et à chaque fois, je tente une nouvelle réponse… Qui sera valable jusqu’au prochain acte barbare…

Parce que pour ces gens là, pour ces nodocéphales qui tirent sur les terrasses des cafés ou foncent dans la foule avec un camion, nous sommes des terroristes. Nous sommes leur antithèse parfaite. Parce que dans leur douleur mentale, ils nous jalousent. Nous sommes libres, nous aspirons à devenir la meilleure version de nous-mêmes, sans compromis, sans barrière, sans limites. Et que dans leur folie, leur manque de discernement, de bienveillance et même un peu d’intelligence, ils se laissent guider par les plus bas instincts de l’homme, la jalousie, l’envie, le dégoût, la colère…

b5abkslcmaau9s6

Aujourd’hui plus qu’hier, je vous encourage tous à ne rien lâcher, à ne rien changer, à VIVRE ! Coupez votre télé poubelle, votre radio dépotoir, ne lisez pas les quotidiens caniveaux, par pitié ne partagez pas les photos et les vidéos de cette atrocité ! Ne faites pas de la pub de l’horreur, ne vous imprégniez pas de ces ondes ultras négatives, ne diffusez pas la peur… C’est ce qu’ils veulent ! C’est le fondement même du terroriste. La peur en masse.
Et demain commencera comme tous les autres jours, par un beau lever de soleil… Certes, les familles touchées par cette horreur ne verront pas la même aube que nous. Mais principalement pour eux, pour les soutenir dans cette épreuve, regardons ce lever de soleil, et surtout, ne changeons rien, car changer à cause de la peur, c’est une façon de leur dire « vous avez gagné »… Au lieu de cela, soyez bienveillant, partagez, aidez, vivez !

Pour ma part, je déteste perdre, je ne supporte pas d’abandonner, et je serai debout dès l’aube pour faire de ma vie ce dont j’ai envie, et non celle que souhaitent me voir faire tous ces gueux qui diffusent l’horreur et la peur à tour de bras.

Et vous ?

13680557_231776670554347_8036924699333607552_n

Publicités

Un commentaire sur “Résistons !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s