Je continue mon petit tour du Miracle Morning. La semaine dernière, je vous avais parlé du rituel dont j’ai eu le moins de mal à mettre en place, la visualisation. En fait, j’ai un peu menti. Un autre atelier n’a pas été trop compliqué à lancer, pour la simple et unique raison que c’est celui-là qui me fait me lever avant l’aube depuis 9 mois maintenant. Il s’agit là du E de SAVERS, à savoir les exercices, et plus particulièrement du running.

J’ai toujours cru que si tu mets tout en œuvre pour réussir, les résultats viendront — Michael Jordan

On me pose souvent la question : mais pourquoi tu vas courir si tôt le matin ? Passé le « pourquoi pas ? » ou les traditionnels raisons organisationnelles vis-à-vis de ma vie professionnelle et mes obligations familiales, il y a une explication simple : parce que ça me fait plus de bien qu’à n’importe autre heure de la journée. Et c’est prouvé scientifiquement.

Aucun problème pour tenir cet engagement : Effectivement, comme il se déroule « avant » le début de la journée, aucun RDV de dernière minute, aucune contrariété imprévue, aucun petit rien ne viendra vous empêcher d’aller faire votre footing. Et si vous me parlez de la pluie ou du vent, je sors la pelleteuse pour vous buriner la tête…

Courir avec le soleil qui se lève en fond, par delà la mer, la montagne, je ne connais rien de plus inspirant. En plus, vous découvrirez votre lieu d’habitation d’un œil nouveau. Vous croiserez d’autres forçats comme vous, dont les échanges de sourires seront sincères et encourageants. Et surtout, vous galoperez dans une cité déserte, dans des endroits bourrés de silence, privilège rare dans nos quotidiens tumultueux.

La journée démarrera avec plénitude, et loin de tout stress : certains pensent que courir le soir permet d’éliminer la pression accumulée. C’est faux. Il s’agit juste d’un cataplasme sur une jambe de bois. Après avoir subi une réunion avec le comptable, réceptionné les syndicats pour une énième plainte, encaissé les foudres de votre chef de service et contemplé avec effarement que votre projet a été rejetés par la commission, vous croyez que vous aurez envie de courir après ça ? Faut un sacré mental pour faire autre chose que vous vautrer comme 95 % des gens dans votre canapé avec une bière, des chips, et les Anges de la Télépoubelle en fond sonore. Tandis que le matin, aucune pression, aucun stress, la pratique d’une activité physique ira même jusqu’à améliorer votre confiance en vous, courant comme un super héros, seul dans les rues avec votre musique motivante.

Le sport à l’aube, les hormones du bénéfice : faire du jogging, de la muscu ou du yoga le matin va libérer deux substances essentielles à votre bien-être. L’endorphine permet de développer sa créativité tout en augmentant sa concentration. Et la dopamine, autrement surnommée l’hormone du bonheur. Vous serez plus concentrer et plus heureux. Que demander de plus ?

Qu’importe ton temps à l’arrivée, tu es toujours plus rapide que celui qui est resté enfoncé sur son canapé — Moi

Un des autres bienfaits, et non des moindres, du sport tôt le matin, est de pouvoir courir à jeun. Et les bénéfices d’une telle pratique sont là aussi fort nombreux, notamment pour la perte de poids et l’augmentation des performances.

En effet, en plein effort, les muscles ont besoin de glucides pour carburer. Le corps a trois réserves à sa disposition : les sucres présents dans l’alimentation, le glycogène situé dans les muscles et le foie et enfin dans la combustion des graisses.

Dans l’ordre des priorités, notre anatomie consomme d’abord les sucres ingérés lors des repas. Mais après une nuit de sommeil, il n’en reste plus un seul, le corps les ayant tous utilisés pour maintenir constante la glycémie durant le repos. Du coup, l’organisme va directement taper dans les stocks à sa disposition, à savoir le gras, augmentant ainsi considérablement la quantité de graisses brulées pendant l’effort.

Attention cependant, en forçant le corps à puiser de la sorte dans les réserves, il va consommer une plus grande part d’énergie, et peut parfois provoquer des états d’épuisement extrême, et des troubles assez peu sympathiques, comme des maux de tête, des diarrhées, un peu de constipation…

C’est censé être difficile. Si ce n’était pas difficile, tout le monde le ferait. La difficulté… C’est ce qui le rend très bien ! – Tom Hank

Le Miracle Morning est un ensemble de rituels basé sur le développement personnel, la confiance en soi, et une meilleure utilisation du temps disponible. Mais parmi tous ces rituels, celui qui à lui seul doit vous motiver suffisamment pour vous lever le matin, c’est l’exercice, et pour ma part donc, le running. Les bénéfices sont très nombreux, physiques, chimiques, psychologiques, et les séances de sport de bon matin valent toutes les tasses de café, tous les antidépresseurs, et sont un parfait complément à tous les régimes du monde.

Rendez-vous demain matin sur le bitume ?

Advertisements