Chronique de lecture : Scorpi T3 (Roxane Dambre)

Après un très bon moment passé avec la saga Animae, et suite aux sympathiques deux premiers opus de la série de Roxane Dambre, Scorpi, c’est sans grande hésitation que je me suis procuré cet ultime volet, que j’ai avalé avec l’angoisse de celui qui sait que cette aventure touche à sa fin.

Une semaine à Venise avec sa meilleure amie, voyage en jet privé et chambre avec vue sur la place Saint-Marc… Trop beau pour être vrai ? Oui, Charlotte aurait dû se méfier…

Comme 4e de couverture, c’est un peu court jeune homme, non ? Et pourtant, c’est largement suffisant pour présenter cette petite merveille sans en dire trop. Oui, petite merveille, c’est comme ça que je résumerai cet opus. Le début pétarade dans la lignée des précédents, avec l’utilisation savoureuse du décalage réalité/« monde fantastique qui tente de s’intégrer sans se faire voir ». La suite est du même acabit, jonglant avec une intrigue au cœur des rues de Venise. Puis le final, où se mêlent éléments attendus (le coupable ne sort pas vraiment du chapeau), et de vraies surprises épiques façon Poudlard à la fin d’Harry Potter (oui oui, je pèse mes mots). La conclusion de la grosse scène de baston/tension est d’ailleurs à ranger dans le top trois des « gros kifs » fortement jouissifs.

Mais la richesse de cet opus, plus que les précédents j’ai trouvé, est dans les petits détails, ces petites surprises « made in Charlotte » qui offrent une perpétuelle fraicheur à l’œuvre. En vrac, j’ai noté l’histoire de Schnapi, foutrement géniale, ou encore la savoureuse allusion à la « Princesse de Monaco » (je pense qu’il y a match dans le nombre de personnes, entre le Palais monégasque et le Manoir Scorpi, chacun ayant sa part de petites mains invisibles). Enfin, la guillotine en Lego d’Elias, je me fais un devoir de la réaliser dès que possible.

Bref, encore une super série qui s’arrête et c’est bien dommage. Mais c’est une série que je relirai surement avec plaisir, car on y trouve tout ce qu’il faut pour passer un excellent moment, de l’humour, de l’action, des meurtres, de la tendresse, et un peu d’insolite et de décalé. Mais c’est tellement bien dosé qu’il n’y a même pas besoin de sauce pour agrémenter cette belle salade littéraire.

Vous pouvez vous procurer ce roman sur le site des Éditions de l’épée ou attendre patiemment qu’il sorte en papier (Quoi ? Attendre ? Quelle idée !).

Pour découvrir l’ultime chapitre de cette sympathique saga…

Publicités

Un commentaire sur “Chronique de lecture : Scorpi T3 (Roxane Dambre)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s