Vous reprendrez bien un peu d’inspiration ?

L’année 2015 ne fut pas vraiment un très grand cru. On peut même dire que le tonneau était bouchonné et le raison infesté par les bestioles. Insomnies, angoisses, déprime… Mis à part quelques moments (très) lumineux ça et là, mon bateau fut l’an dernier chahuté par un flot discontinu de pensées négatives, de stress, de mauvaises ondes, de nouvelles peu ragoutantes… Et plus le temps passait, et plus j’espérais qu’en nageant à contre-courant et en multipliant les efforts, ça allait se calmer. Et plus le temps passait, et plus rien ne changeait…

Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela veut dire que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections. – Aristote

Après une profonde réflexion durant tout le mois de décembre, je me suis dit qu’il fallait quand même que ça change. Que je ne pouvais pas partir sur 2016 comme j’ai bouclé 2015.
Malheureusement, au cours de cette première prise de conscience, je me suis aussi rendu compte que je n’avais, à court terme, aucun contrôle réel sur les évènements néfastes qui m’ont pollué la vie. Et que si je continuais à m’agiter bêtement comme je l’avais fait pendant les derniers mois, je n’obtiendrai qu’un grand épuisement, et la frustration de ne pas faire avancer le schmilblick d’un iota.
Par contre, j’ai aussi pris conscience que je contrôlais un élément essentiel auquel je n’avais jamais réellement songé : j’avais la totale maitrise des réactions que je pouvais avoir face à ces évènements.
Évident non ?

L’attitude est une petite chose qui fait une grande différence. — Wiston Churchill

Et du coup, avec de l’abnégation et de la volonté (et beaucoup de méthode), je me suis rendu compte que je pouvais changer, à ma manière, le cours des évènements. Non pas en m’agitant tel un coureur sur un tapis roulant à propos de choses qui ne se trouvent pas dans mon cercle d’influence. Mais en adoptant l’attitude idoine positive et proactive face à ces mêmes évènements. Et j’ai rapidement compris qu’en changeant mes réactions, je pouvais à loisir les faire évoluer de la façon qui me convient.
De l’abnégation et de la volonté, j’en avais à revendre. Par contre, de la méthode, aucune. Je me suis donc documenté (beaucoup), à coups d’articles sur le Net tout d’abord (souvent en provenance de pages Facebook « inspirantes »), puis de MP3 et de vidéo YouTube ensuite, et enfin, de livres. Je reviendrai en détail là-dessus un peu plus tard. Car c’est le but de cette nouvelle section « inspiration » de mon blog, où je vais m’attacher, en fonction des thèmes, des évènements, du temps disponible, de partager les petites doses d’inspirations qui sont à la base de mon mode de fonctionnement depuis 4 mois désormais.

Les bateaux ne coulent pas à cause de l’eau qui est autour d’eux. Ils coulent à cause de l’eau qui rentre à l’intérieur… Ne laisse pas les évènements (et les gens toxiques) qui surviennent autour de toi pénétrer ton esprit et te faire couler… – Anonyme

Car depuis début janvier, je m’astreins à toute une série de bonnes résolutions qui ont pour but de modifier mon état d’esprit. La base de départ de tout cela fut l’application de quelques principes très simples, inspirés d’un des tout premiers « coachings » que je me suis ingurgité au début de ma phase de recherches.

  • Ne rien lâcher : la réussite est au bout, derrière la peur et la frustration.
  • Le meilleur moment, c’est maintenant : afin de reprendre le contrôle et ne plus attendre un hypothétique futur miracle inexistant.
  • Quitter son petit confort : Il est mieux de risquer en osant, que de pleurer une fois que l’opportunité aura disparut.
  • Se donner à fond : fais-le, ou ne le fais pas. Il n’y a pas d’essai, l’eau tiède, c’est pour les moyens, et les perdants.
  • Être responsable : La seule façon d’avancer est en assumant ses choix et ses actions, et non de se cacher derrière des excuses en bois moisi.
  • Rester dans la ligne de mire : Il est primordial de ne plus se laisser tirer vers le fond par les jugements parasites des personnes toxiques, et de focaliser sur ses objectifs.
  • Partager et inspirer : Au lieu de se plaindre et de blâmer les autres, c’est nettement plus productif de rester ouvert, et de contribuer auprès de ceux que ça interesse.

Désormais, la seule limite que je m’impose, c’est celle des objectifs que je me suis fixés. Parce que oui, comme je l’ai mis en image d’illustration « I can do all things ». Je peux tout faire. Nous pouvons tous tout faire, surtout quand il s’agit de marcher en direction de nos rêves.
Il s’agit juste de s’en donner les moyens (matériel, physiques, et surtout psychologiques), de rester concentré, positif… et de ne rien lâcher.

tumblr_nyf8f1qebx1tv73qzo1_500

 

Publicités

2 commentaires sur “Vous reprendrez bien un peu d’inspiration ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s