MonacoRun, faire mieux, toujours…

11906724_1608811882703500_7011975204349015441_oCe matin avait lieu la Riviera Classic, course de plus de 20 km qui s’étend sur trois pays (Italie, France pour finir à Monaco). Jumelée à cela s’est tenue une épreuve de 10 kilomètres à laquelle j’ai participé pour la troisième fois. Le circuit est sympa, majoritairement plat, sauf une portion entre le 3e et le 5e km. Et puis surtout, toute la seconde partie, je la connais juste par cœur, la voie rapide, le Larvotto, le port, c’est le circuit que je m’enfile toutes les semaines.
Bref, aucune surprise pour moi ce matin. Enfin, si, une seule… Mon temps final.

Ce grand frisson au moment de passer la ligne d’arrivée et de voir confirmer mon score, que je calculais sans cesse depuis 20 minutes via les temps de passage relevés sur ma FitBit.
59 min 32 s (temps officiel), c’est beaucoup pour certains, mais pour moi c’est un record, un but inaccessible il y a de cela un an (temps en 2015 : 1 h 07). Au coup de pétard, mon objectif était comme pour tout ce que j’entreprends : faire mieux que la fois précédente. Du coup, mon ambition était double. Faire mieux qu’en 2015, mais aussi faire mieux que lors de ma dernière course, le Giru de Natale, où j’ai pondu un chouette 1 h 03, déjà mon record à l’époque sur un circuit nettement plus compliqué. Moins en forme en ce début d’année, je tablais sur un score dans la même veine.
J’ai fait exactement ce que j’avais escompté sur le premier tiers de la course. Partir comme un pétard, avec une séance de slalom improvisée sur toute la longueur du premier kilomètre, puis tenir le rythme jusqu’au retour sur le port, sachant qu’ensuite c’est là que ça se corsait, et que je risquais de perdre les bénéfices du gros départ.
img_8685Sauf que je n’ai pas explosé comme prévu. Et qu’à l’amorce du dernier tiers, j’étais encore dans les temps sur une base de moins d’une heure.  Et même si j’étais déjà bien limite, je me suis mis dans le rouge, et je n’ai pas lâché…
Et ça a tenu !
Ça a tenu parce que je m’entraine pour ça depuis le début de l’année, et parce mon cerveau savait que j’avais déjà réalisé des séances de 10k du même tonneau cet été.
Ça a tenu avec le concours d’Eddy, un sympathique Twittos qui m’a bien encouragé dans le tunnel, m’ayant surement reconnu grâce à mon t-shirt de la fondation Flavien, dont je porte fièrement les couleurs à chacune des compétitions.

Ça a tenu grâce à ma playlist, j’avais stratégiquement collé deux musiques de Daft Punk un peu avant l’heure de course, histoire de me booster au moment idoine.
Ça a tenu parce que j’avais le plus beau des encouragements sur la dernière ligne droite, ma femme et mes filles m’ont fait la surprise de venir juste avant l’arrivée.

Du coup, en passant le drapeau à damier, je me suis revu les entrainements depuis début janvier, avec plus de 200 bornes cumulées. Mais aussi le changement d’habitudes alimentaires afin d’éliminer le trop-plein des fêtes de fin d’année, le tout sans trop serrer la visse histoire de ne pas perdre trop d’énergie.
Et j’ai été frappé par les évidences : ça paye ! Le travail, la discipline, l’abnégation, la répétition, l’entrainement, les carottes, les fruits et le poisson sans sauce… Ça paye !
Et si ça a payé pour moi, runner amateur qui traine un problème cardiaque congénital, ça peut payer pour tout le monde.
Ne lâchez rien, adoptez les bonnes habitudes et la discipline qui va avec, et ça payera ! C’est garanti !

Quant à moi, je me repose jusqu’à mercredi, ensuite, je ressors mes Hokka, car j’ai la Ronde des plages à préparer, avec un seul objectif en tête : faire mieux que la fois précédente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s