Fin d’un premier défi…

Le premier mois de 2016 touche à sa fin, et je dois déjà passer l’arme à gauche de l’un des « défis » que je m’étais fixé en début d’année. Les lecteurs assidus du blog l’auront surement remarqué, après deux épisodes, le vendredi n’est que morne plaine, alors que je devais remplir cette case d’un court écrit de ma série à Verlan chaque semaine. Et pourtant, ce n’est pas faute d’essayer, mais après un nouveau « black friday », il a fallu se rendre à l’évidence : cette formule n’est pas la bonne.
Et pour cause, je n’ai gratté que 400 mots (tout juste une demi-page) en 15 jours de temps. Une peccadille, surtout vu le rythme que je m’étais fixé, et que visiblement, je ne suis pas en mesure de tenir.
J’ai l’habitude de dire que l’écriture pour moi, c’est 30 % d’inspiration, et 80 % de sueur et de temps (oui, parce que quand je griffonne, je suis à 110 %). Sur chacun de mes projets, après avoir épuisé le stock de muses et avoir consumé l’étincelle de départ, j’ai toujours fait en sorte de prendre le temps nécessaire pour aller jusqu’au bout, avec pour seul objectif le point final. Sauf que dans notre cas, l’inspiration, elle est clairement plus là sur ce projet, et le temps, même si je fais en sorte de m’octroyer des plages d’écritures suffisamment larges, j’en manque cruellement.

Après deux saisons pleines en un an seulement, le souffle de départ est nettement retombé, et mes priorités sont désormais un peu ailleurs. Alors non ce n’est pas un abandon, je ne lâche pas prise, et le concept de cette série à épisodes me parait toujours des plus intéressants, notamment pour me passer les nerfs, et glisser quelques délirades. Le défi d’écrire une nouvelle d’une page par semaine n’est pas mort non plus, mais peut être que pour garder la fraicheur, il faudrait faire cela avec des histoires complètement différentes, et non pas dans un cadre unique, et donc forcément restrictif.
En fait, il s’agit juste de l’échec sur une formule donnée, et d’un changement de stratégie pour pouvoir écrire des épisodes de qualités, et non un empilement de mots crachés sur une page sous la force de la contrainte.
La saison 3 de Verlan aura bel et bien lieu. Mais elle sera différente de ce que j’avais envisagé au départ. Et il me reste encore 2 défis à tenir pour le reste de mon année, et c’est peut-être, vu la conjoncture, déjà largement suffisant.

Publicités

2 commentaires sur “Fin d’un premier défi…

  1. Très prochainement, je m’attaque à ta série. D’une part parce que c’est une série, de l’autre c’est médiéval et ensuite ça a l’air barré. Faut que je me fasse une opinion donc… Mais comme toi, je manque un peu de temps.
    Bonne chance dans la suite de tes créations, ne perds pas la main et ne te force jamais !
    A bientôt et bon weekend

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s