Un coup de pouce pour la recherche à Monaco

« Un éléphant, ça se mange une bouchée à la fois »… J’aime beaucoup cette citation qui explique que pour accomplir de grandes choses, il faut toujours y aller un petit pas après l’autre. Mais qu’au final, chaque petit pas compte.
Hier soir, je me suis rendu à la première réunion de 2016 de la Fondation Flavien, soirée galactique qui rassemblait tout le gratin des étoiles, de Tatooine à Jakku en passant par Naboo ou Monaco. Et pour cause, j’y ai croisé Dark Vador et son armée de Stormtroopers, quelques Jedi en vadrouille, R2D2, la princesse Mamie-Dala, Rey, un pilote de la résistance, un ou deux sombres adeptes du côté obscurs, mais aussi deux conseillers du gouvernement monégasque, un conseiller national, deux conseillers municipaux, des pontes scientifiques de la Principauté (dont un qui était au collège avec moi)… Bref, bien à l’abri au fond du parterre des anonymes de la #TeamOrange, j’ai eu tout loisir de suivre cette assemblée galactique lancer en fanfare l’année 2016 pour la Fondation Flavien.
Oui, en fanfare. Car si je disais en préambule que l’éléphant, il se bectait un morceau après l’autre, le coup de fourchette d’hier soir a été donné avec un râteau plus gros que le double sabre laser de Dark Maul. Pour démarrer son année 2016, la Fondation Flavien a remis ni plus ni moins qu’un chèque de 100 000,00 € au Centre Scientifique de Monaco, en vue de lancer un programme de recherche sur les cancers pédiatriques. Avant d’annoncer un programme alléchant pour le début d’année.
Si personne ne s’est jamais appauvrit en donnant, il est évident que cette « courte » soirée fut des plus riches. Après le discours de circonstance du président, nous avons celui du parrain de la Fondation, conseiller au gouvernement de son état. Puis est venu le temps des explications scientifiques des pontes du Centre Scientifique de Monaco. Sincérement, j’ai pas tout tout compris. Je sais juste que la première opération, à savoir décongeler les cellules cancereuses qui vont servir de base pour les tests, a été couronnée de succés. Ce qui augure d’une bonne base de travail pour tout ce petit monde, le tout financé par les 100 000,00 € donné par la Fondation (sponsorisé à moitié par le gouvernement monégasque, et l’autre moitié par des donnateurs et autres ronds récupéré lors des manifestations).

Rendez-vous donc dès le 27 janvier prochain pour une après-midi galactique, première étape d’un voyage en vitesse lumière à travers une 2016 qui s’annonce riche en éléphants ingurgités…

Publicités

4 commentaires sur “Un coup de pouce pour la recherche à Monaco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s