Comme chaque année, le compte à rebours est lancé et Noël approche à grands pas. Et comme chaque année, la tradition veut qu’avec mes deux filles, nous déroulons le calendrier de l’avent. La petite va avoir droit à son petit chocolat quotidien, là où la grande a préférée le calendrier Lego Friends, je la soupçonne d’avoir voulu faire comme son papa. Et coup, sur ce blog, je vais aussi compter les jours jusqu’à la date merveilleuse attendue par tous les enfants, mais aussi les grands.

Le lien du jour : La Fondation Flavien ma bonne résolution pour 2016

Le bouquin du jourV pour Vendetta (Alan Moore)

Parce que les évènements dramatique de cette fin d’année 2015 obligent les politiques à prendre des décisions drastiques en termes de libertés individuelles, dont la conséquence pourrait fortement être la société dépeinte dans cette bande dessinée culte.

Londres, fin du XXe siècle : plus personne n’ose résister au « Système ». L’œil et l’oreille espionnent, le nez enquête, la bouche désinforme et la main fait régner l’ordre et la terreur. L’Angleterre a pris les couleurs du fascisme. La culture a été effacée. Pourtant quelqu’un ou quelque chose rôde dans les ruelles sombres. Il est vêtu comme un comédien, masqué d’un éternel sourire, cite Shakespeare, sauve les innocents, pose des bombes et préserve ce qu’il reste de la culture dans son musée des ombres. Un anarchiste s’est glissé au cœur du système. Ni comédien ni tragédien, ni bouffon ni fou, ni fanatique ni terroriste, ou peut-être tout cela à la fois, il n’a pour nom qu’une initiale : V. V pour Vendetta. V pour Vengeance. À moins que ça ne soit pas aussi simple que ça…

Le tweet du jour :

Les Légo du jour :

IMG_6949IMG_6950

Advertisements