La semaine dernière, nous sommes parti, mes filles, ma femme et moi, en Auvergne, pour une toute petite semaine de vacances vivifiantes. Pourquoi partir dans un trou perdu au milieu de nulle part, à plus de 100 bornes de la plus proche autoroute ? Ben pour le dépaysement, et puis parce que Madame avait de la famille (qui est un peu la mienne aussi du coup, le mariage, toussa…)
Bref, après une journée piscine et une journée en voiture à visiter les châteaux, j’ai été embarqué dans une randonnée. Pour le geek citadin que je suis, si marcher n’est pas tant une épreuve, partir de la sorte en randonnée est une première pour moi. Et dire que je me suis régalé est presque une insulte à la beauté des paysages que j’ai découverts.
Mais geek jusqu’au bout, alors que cela faisait trois heures que nous montions, descendions, mondions, et longeons le vide le long des crêtes, je me suis mis à penser au premier opus du « Hobbit », et à leur voyage par delà les montagnes embrumées…
Prend ça Thorin Ecu-de-chène !

Advertisements