Faire la crèche à Noël, ça m’a toujours amusé. A la maison, à l’époque, on récupérait les santons des galettes des rois Carrefour, avec chaque année un thème différent, genre le Roi Lion, et je m’éclatais à coller Simba ou Raffiki au milieu de la crèche, entre la vache et le petit Jésus.
Avec l’arrivée des petites, nous avons ressorti le sapin de Noël, et par la force des choses, la crèche qui va en dessous. Afin d’éviter tout carnage intempestif, nous avions opté pour la solution « pas chère et plastique » d’une crèche « Playmobil » capable de résister aux assauts des poupettes.
Mais cette année, avec l’arrivage de l’ensemble de mes Légo de quand j’étais petit, nous avons décidé de faire quelque chose de plus fun, de plus sympa, et d’en faire participer Babounette, qui du haut de ses 4 ans et demi, est déjà très fan des petites briques qui s’empilent. Bon évidement, faute d’avoir une vache et des chèvres, nous avons collé un crocodile, un cheval et des minous. Et puis le père Joseph ressemble assez à un mage d’un vague roman de fantasy, et Marie est un peu trop maquillée pour l’époque. Mais cela dit, dans l’esprit, nous sommes en plein dedans, avec une belle après-midi de partage et de chaleur avec ma grande fille.

Advertisements