IMG_4201Il était une fois, un jeune étudiant en comptabilité, dont l’imagination fertile n’avait d’égal que l’originalité de son côté geek très assumé… Non, en fait, il n’était pas une fois, où alors ce n’est pas suffisamment loin pour parler comme dans les contes et légendes de ce héros bedonnant et à l’époque pas super bien dans sa peau. Mon histoire remonte à avril 2002, quand sur un malentendu j’ai lancé sur la toile le site des mousquetaires. Non, en fait, ça remonte à quelques temps avant…

Été 2001… Dans la moiteur de mon studio d’étudiant à Aix-en-Provence, je ne bossais pas beaucoup. Rassurez-vous, j’ai finalement obtenu mon diplôme, mais il est vrai que cette année là j’ai particulièrement fait relâche, ayant ciblé les UV pour lesquelles j’étais plutôt facile. Et à bord de mon modem 56k grésillant, je passais mon temps sur le net.
Je suis un jour tombé sur un forum de supporter monégasque, lié au site Allezmonaco.com (ou .net je sais plus trop bien). Bref, j’ai voulu m’inscrire, trop content de tomber sur des gars qui partageaient la même passion pour le club de foot de ma ville, de mon pays. Et pour rejoindre ces pionniers de la toile, il me fallait un pseudo. Sauf que le seul dont on m’avait jamais affublé, Guigui, me rappelait trop de lointaines choses liées à l’enfance, avec un côté bien trop gamin que j’aurai eu du mal à assumer (parce que oui, parfois, je n’assume pas tout).

J’ai toujours eu beaucoup d’imagination, sauf quand j’étais directement concerné. Sorte de blocage psychologique que je n’explique pas. Si bien que j’ai longtemps cherché un pseudo qui me correspondait, et je n’ai pas trouvé.
À l’époque, déjà un grand fan de Starwars, je rentabilisais mon lecteur DVD fraîchement acheté en passant en boucle les épisodes des trilogies de George Lucas.
Et alors que je m’apprêtais à mettre n’importe quoi comme pseudo, mon regard s’est posé sur la télé, où passais la scène sous-marine au cœur de Naboo. Et là j’ai vu Jarjar Binks, personnage détesté s’il en est. Fan des causes perdues, adepte du positionnement compliqué, et content d’avoir trouvé un surnom que personne ne me piquerait, mon choix était fait : je me suis inscris sous le pseudo de Jarjar.

Quelques mois plus tard, avec l’aide de diverses connaissances que je m’étais faites sur ce forum, renforcé par d’autres bien assez vite, je me suis lancé dans la création du site des mousquetaires, sorte d’ovni tout moche qui allait reprendre l’actualité du « cheptel » monégasque à la sauce piquante. Les mousquetaires ont vite fait leur trou et une certaine réputation sur la toile naissante des supporters de l’AS Monaco, notamment après que la rumeur comme quoi les joueurs s’étaient fait passer nos « créations » satiriques dans les vestiaires, soit remontée jusqu’à nos oreilles.
Principal investigateur de la chose, je fus bien vite catalogué, et c’est presque que tout naturellement mon pseudo de Jarjar s’est « mousquetarisé » sur les forums, fusionnant façon Dragon Ball Z avec le célèbre d’Artagnan, afin de devenir Jartagnan.

La liste de mes pseudonymes sur le net est ensuite longue comme le bras. Mais tous sont régis par le même procédé de création, le cinéma, et un certain goût pour les « héros » décalés. Cependant, malgré tout, c’est ce pseudo mousquetaire qui va me coller à la peau depuis plus de 10 ans, et que désormais j’utilise partout, et pas seulement dans le confinement de la confidentialité d’un forum de foot.

Advertisements