Le Royaume de Ga’Hoole — la légende des gardiens

Il n’y a pas à dire, mais j’en ingurgite des films d’animation en ce moment. Après le bon Megamind, c’est sur les hiboux de Ga’Hoole que je me penche (et ce n’est pas fini). Un bien bon film, qui quoi qu’il advienne, sera à jamais un très bon souvenir, puisque je l’ai regardé sur mon iPad, dans l’avion qui nous amenait jusqu’aux Seychelles…

L’histoire est tirée d’une série de livres pour bambin dont sont friands les Américains. À ce titre, c’est à classer au même titre que Narnia, des contes et légendes populaires là bas, mais assez peu connus de par chez nous.

Le film suit Soren, une jeune chouette fascinée par les histoires épiques que lui racontait son père sur les Gardiens de Ga’Hoole, une bande de mythiques guerriers ailés qui avait mené une grande bataille pour sauver la communauté des chouettes des Sangs Purs.

L’histoire se vautre quand même dans le très classique, deux frères hiboux sont enlevé, un va s’allier aux ravisseurs, l’autre va s’échapper et partir en quête des guerriers légendaires des histoires de son paternel. Il va les trouver, ils vont partir en guerre contre les méchants. Ils vont se faire piéger, mais notre vaillant jeune hibou va sauver la partie et remporter le match.

Mais ce n’est pas vraiment pour l’histoire que ce film m’a plus, mais on va dire, pour tout le reste. Déjà c’est Zack Snyder à la réalisation. C’est son premier film d’animation, mais il est déjà connu pour ses grosses claques nommés 300, Watchmen et plus récemment Sucker Punch. Il a son style, ses petites touches (avec des ralentis en plein milieu d’une scène d’action, par exemple), et on la retrouve clairement dans ce film de hiboux, et pour ma part, je trouve l’exploit conséquent, car ce n’était pas forcément gagné de transposé sa réalisation punchy d’un film classique à une animation. Ça donne des plans léchés, des scènes d’actions aux petits oignons, bien aidé par une modélisation des animaux fines et très réussis.
La musique aussi est très sympa. Exit pourtant Tyler Bates, le compositeur des derniers films de Zack Snyder, c’est David Hirschfelder qui tient la baguette ici, et il s’en sort vraiment bien. Son thème principal est entrainant, et sa partition est solide et homogène. Pour ma part, je ne le connaissais pas, mais je compte suivre avec intérêt ses prochaines réalisations.

Le royaume de Ga’hoole est donc un film d’animation réussit, sympathique, qui fera passer un petit peu plus qu’un bon moment. C’est une pierre de plus qui vient grossir la belle filmographie de Zack Snyder, pour moi LE réalisateur à suivre durant les prochaines années (avec JJ Abrams)…

Ma note : 7/10

Publicités

Un commentaire sur “Le Royaume de Ga’Hoole — la légende des gardiens

  1. Oui, j’ai beaucoup aimé le Royaume de Ga’Hoole aussi 🙂
    Par contre, dire que Sucker Punch a été une grosse claque… Je ne suis pas d’accord. Pour moi, il s’agit d’un film très redondant, avec une fille qui danse toutes les 5 minutes (et qu’on ne voit d’ailleurs jamais danser) pour emmener les gens dans un autre univers. J’avoue que la fin est plutôt pas mal, mais rien d’extraordinaire non plus.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s